LA PRATIQUE DE L'ANALYSE ET L'INTERPRETATION DU REVE

    L'analyse et l'interprétation du rêve est précieuse pour évoluer en profondeur car « le rêve est une chance qui nous est donné pour devenir conscient» et il ne  nous dit jamais ce que nous savons déjà mais ce que nous ignorons (c'est pourquoi il est très difficile de comprendre ses propres rêves sans une initiation à cette pratique).   D'autant plus que  le rêve  décrit une situation intime du rêveur telle qu'elle est et non telle qu'il la suppose ou la désire, et que cette situation, souvent, le conscient du rêveur n'en veut rien savoir et n'en accepte la vérité et la réalité qu'à contre coeur.

     Le Soi, la supraconscience, source de vie, régulatrice de la psyché, au coeur de l'inconscient, qui nous envoi les rêves, parle par symboles. Toute image  du rêve, toute parole du rêve est donc à considérer au niveau symbolique et non littéralement  (quoique dans rares cas les deux niveaux peuvent se juxtaposer). Et c'est par les résonnances et associations qu'il suscite que l'on va décrypter ce que le symbole exprime.

     L'art de l'interprétation du rêve c'est de savoir distinguer entre le point de vue  de l'inconscient collectif tragique et pathologique et celui du Soi guérisseur car les deux peuvent s'y exprimer.

    

       Pour ce faire, une analyse de rêve est un dialogue autour du rêve entre la personne qui soumet le rêve et celle qui l'accompagne dans ce travail. Ce dialogue commence par un questionnement de la personne qui a reçu le rêve sur les associations que lui évoquent chacun des symboles composant le rêve. C'est ainsi que l'on va pouvoir décoder le message du rêve, message inconscient c'est à dire inconnu du moi conscient , mais exprimé symboliquement avec ce qui est connu du moi conscient (les associations du rêveur).

 

   Chaque symbole  d'un rêve présente une signification propre au rêveur en fonction de ses propres associations. Les considérations générales des dictionnaires de symboles doivent rester accessoires. C'est pourquoi  l'interprétation d'un rêve est souvent le fruit d'un long et minutieux questionnement  préalable des associations de la personne qui a reçu le rêve, sur chaque symbole du rêve.

     Dans les associations, une  situation ou un personnage seront interrogés dans ce qu'elle ou il  peuvent renvoyer dans la vie de la personne. Un mot évoqué va par exemple renvoyer à un autre mot ou un autre sens du mot en question sans rapport logique avec le premier. C'est aussi le jeu de ce qu'on appelle la langue des oiseaux.(La langue des oiseaux consiste à donner un sens autre à des mots ou à une phrase, soit par un jeu de sonorités, soit par des jeux de mots voire des anagrammes).

       

    Grâce à ces associations, le Soi va faire venir une autre signification, initialement inconnue ce qui permet au Soi de subvertir le point de vue du moi rationnel  par un message que moi rationnel ne veut ou ne peut pas entendre. 

       

   A un moment une émotion s'éveille, une lumière s'allume, ça fait tilt: c'est le premier critère d’appréciation de la validité de l'association ou de l'interprétation. Le deuxième critère c'est la cohérence de l'association ou de l'interprétation avec le matériau objectif du rêve dans sa totalité. Car le risque serait de se focaliser sur un seul symbole prétendument principal et de négliger la totalité des détails du rêve. Un autre risque serait de donner un crédit inapproprié à des associations suscitées par des projections ou complexes de la la personne qui soumet le rêve.

 

      C'est le mystère et la magie du symbole qu'il véhicule une énergie (parfois latente) c'est à dire une émotion. Et s'il est décrypté et que cette énergie est accueillie dans le conscient, cela a un effet en retour sur les contenus de l'inconscient ( voir le post du blog sur les archétypes) ce qui permet au moi de se déprendre  d'une indifférenciation d'avec ces contenus de l'inconscient, se dégager de leur emprise qui cause des conflits ou des aveuglements.

   L'interprétation qui est proposé par l'accompagnant doit être validée par la personne qui apporte son rêve au moins après en avoir médité le sens, pour que l'énergie du rêve soit accueillie dans le conscient du rêveur ou de la rêveuse. l'interprétation est elle ausi le fruit d'un dialogue.

     Quand on parle "d'analyse du rêve", il ne s'agit pas d'analyse  mentale ou avec le seul intellect, il s'agit d'une analyse au sens étymologique du mot "analyse" qui est de "délier": dans cette opération le  sentiment et l'intuition ont une part première pour déployer les associations et délier le sens du symbole, c'est l'intelligence du cœur, l'esprit de finesse dont parlait Pascal. L’analyse et l’interprétation des rêves est en effet plus un art qu'une science (au sens actuel). Mais cet art requiert néanmoins "grâce et rigueur" selon l'expression d'Agnès Vincent. C'est à dire l'alliance des cerveaux droit et gauche : l'alliance de l'intelligence et de l'intuition (sans oublier le sentiment et la sensation).

      

     Autre point capital : l'interprétation d'un rêve ne doit pas chercher pas à réduire le rêve à une signification unique et définitive. L'essentiel de l'interprétation est de rechercher le sens du rêve, le mot "sens " étant ici à prendre comme : " vers où le rêve veut-il que je me dirige, dans quelle direction".

      

     L'impasse de l'interprétation d'un rêve, serait de réduire le rêve en formulant un message rationnel ( le Soi ne s'exprime pas par des raisonnements!). On passerait à côté de l'essence du rêve qui est d'impulser un mouvement dans un sens, une orientation qui subvertit celle du Moi bien souvent.

       

   La question à se poser est donc: qu'est-ce que veut le Soi à travers ce rêve, quelle est l'interpellation du moi conscient auquel le Soi veut éveiller le Moi.

     

   C'est cela qui permet de construire une relation initiatique avec le Soi et non pas une relation de transfert avec l'analyste qui lui serait détenteur de la signification, car -selon la formule de Pierre Trigano : "le psychanalyste réel est le Soi". La fonction de l'analyste c'est d'aider la personne à entendre le message du Soi dans son rêve.

       

   Si à la fin de l'interprétation, il n'y a rien qui interpelle , c'est qu'on est passé à côté du sens. Une « interpellation » n'est pas nécessairement une critique, mais c'est  quelque chose d'inconnu qui est exprimé par le Soi. La question c'est : Qu'est-ce que le Soi veut dire à cette personne pour la guérir, la sortir d'une situation ? 

    

   Dans le cas d'un cauchemar l'interpellation est brusque car à rebrousse-poil du moi conscient. Mais même dans les rêves positifs il faut être attentif car le Soi apporte un aspect qui était ignoré par le Moi. Dans certains cas, un rêve de réparation : le Soi vient informer le moi que c'est guéri et qu'il faut passer à autre chose ou intégrer cette réparation. 

      

  Autre point, l'interprétation des rêves est un travail sur de l'écrit, lequel écrit permet de sauvegarder le matériau objectif, et un texte  résiste aux récupérations ou occultations par le Moi (que ce soit une récupération inflationniste ou récupération par le discours tragique du Moi).       

    

  Pour certains rêves, possédant une forte charge affective en général, il arrive que les associations personnelles du rêveur  ne  suffisent pas, Jung les qualifie d'archétypique (au sens qu'ils touchent la psyché collective de l'humanité sans rapport avec la vie personnelle du rêveur) avec des motifs qu'on retrouve dans les textes sacrés des religions, les contes ou les mythes. c'est le rôle de l'analyste de suggérer ces amplifications.    

  

  En résumé:

-L'interprétation du rêve vise, à partir des associations de la personne qui a reçu le rêve,  à  en percevoir la portée symbolique dans la vie du rêveur, et donc à ne pas se laisser embarquer dans la seule action littérale du rêve vers laquelle la personne pourrait être aimantée. 

-Il faut creuser la matière du rêve pour qu'à partir du dialogue sur les associations du rêveur ou de la rêveuse,  l’interprétation tombe comme un fruit mûr.

-les rêves ne nous disent jamais ce que nous savons déjà mais ce que nous ignorons .

-De rêve travaillé en rêve travaillé , le sens se dévoile et le chemin s'éclaircit

                                                    ******************

 


   

 

 

 

IMG_20191115_142633716.jpg
IMG_20191115_144543509.jpg